Vient de paraître : Roques P. et Roux D. (2018), Consommation d’énergie et théorie des pratiques : vers des pistes d’action pour la transition énergétique

Décisions Marketing, 90 (avril-juin), 35-54.

 

Dans un contexte d’incitation à la réduction énergétique, quels sont les leviers d’action sur les comportements de consommation des individus, au-delà des valeurs qu’ils associent à la maîtrise de leur consommation ? Sur la base d’une étude qualitative menée avec 40 répondants d’un même complexe locatif réhabilité, cette recherche mobilise la théorie des pratiques appliquée au contexte de la consommation énergétique. Après avoir présenté et discuté ce cadre d’analyse peu usité en marketing, elle propose une typologie de profils. Ceux-ci intègrent à la fois les savoir-faire, les routines et les significations attachées à un ensemble d’activités consommatrices d’énergie, mais aussi le système d’équipement incorporé au logement et les incitations/prescriptions qui ont accompagné le programme de réhabilitation énergétique. Les résultats enrichissent les approches comportementales par la prise en compte de l’environnement socio-technique des individus et fournissent une série de recommandations utiles aux bailleurs sociaux comme aux organisations publiques ou marchandes engagées dans ces problématiques.

Mots clés : consommation d’énergie, théorie des pratiques, efficacité énergétique, sobriété, réhabilitation thermique de l’habitat social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *